Image de couverture
Soft skills

Comment évaluer les soft skills ? Méthode + Guide - Yuzu

Comment évaluer les soft skills ? Méthode + Guide - Yuzu

5 minutes

22 sept. 2022

Rédigé par Léo Fichet

Terme très à la mode dans les Ressources Humaines depuis une dizaine d'années, les soft skills ont une origine beaucoup plus ancienne... Comme pour beaucoup d'innovations, c'est du côté de l'armée américaine que ce terme a vu le jour dans les années 1960, d'où son nom anglophone.

Souvent traduites en "compétences non techniques" ou "compétences comportementales", elles sont identifiées aujourd'hui comme les compétences les plus importantes à évaluer par près de 9 recruteurs sur 10 (Allcoat et al, 2018).

Pourtant, l'évaluation de ces capacités est encore trop souvent réduite à du déclaratif lors d'entretiens.

Ce paradoxe soulève la complexité de l'évaluation des savoir-être et justifie la question que se posent tous les recruteurs, RH, managers et dirigeants :

Comment évaluer les soft skills ?

Pour répondre à cette question, nous avons (en plus de cet article) consulté 118 spécialistes de l'évaluation des soft skills (recruteurs, psychologues, RH), pour réaliser un livre blanc complet sur l'évaluation de ces compétences si particulières.

Vignette-guide-rh-1440x803.png

En téléchargeant gratuitement ce guide vous retrouverez :

  • Les 3 meilleures méthodes d'évaluation analysées
  • Un retour d'expérience de 118 recruteurs, psychologues et spécialistes RH
  • Une stratégie directement actionnable

 

Télécharger le Guide RH : comment évaluer les soft skills ?

 

Dans cet article, nous commencerons par définir ce que sont les soft skills, puis nous chercherons à comprendre ce qui les rend si spéciaux aux yeux des professionnels du recrutement pour terminer par une stratégie efficace d'assessment

 

1 - Qu'est-ce qu'un soft skill ?

 

Cette question est au moins aussi délicate que l'évaluation de ces compétences...

En effet, il n'existe pas de cadre précis pour définir les soft skills. Ils sont reliés au savoir-être, au comportement.

Pour les illustrer, une dizaine de ces compétences ressortent très régulièrement comme la créativité, l'adaptabilité, la communication ou encore la résolution de problèmes.

on voit des engrenages au sol. Il y'a plusieurs pièces de puzzle aux couleurs de Yuzu/ Une femme est adossée sur l'une d'entres elles. Elle tient une pièce en main. Derrière elle il y'a une bulle « soft skills ». A sa droite on voit 5 soft siklls écrit (communication, adaptabilité, esprit d'équipe, créativité, résolution de problèmes).

Si cela vous intéresse, nous avons d'ailleurs réalisé un top 10 des soft skills de 2024.

Pour simplifier leur compréhension, on les oppose généralement aux hard skills, les compétences techniques directement liées à un métier comme la maîtrise d'une langue étrangère ou d'un logiciel.

Chez Yuzu nous considérons les soft skills comme la capacité à adapter son comportement selon la situation : savoir gérer son stress, faire preuve d'autonomie, se mettre en situation d'apprentissage...

 

2 - Pourquoi les soft skills sont importants ?

 

Si l'on conserve cette dualité entre soft et hard skills, qui représente l'ensemble des compétences du monde du travail, alors la loi de Moore explique clairement la préférence des spécialistes pour les compétences comportementales.

Les ordinateurs et les composants sont de plus en plus petits, puissants, et de moins en moins onéreux. Techniquement ils sont plus performants que nous où ils le deviennent très rapidement.

Selon la loi de Moore les ordinateurs deviennent de plus en plus petits et puissants, on observe une première image à gauche avec un ancien ordinateur (assez grand), au milieu un plus petit avec une tour et à droite un PC qu'on retrouve aujourd'hui avec l'image sur l'écran d'une simulation de jeux

En revanche, les soft skills étant des compétences humaines, celles-ci ont une durée de vie beaucoup plus longue, pour ne pas dire infinie. La modification des comportements est quelque chose de générationnel, progressif, qui n'est pas exposé à des innovations brutales.

Au niveau des études, si 9 recruteurs sur 10 considèrent les soft skills comme prioritaires, les chiffres liés aux erreurs de recrutement viennent confirmer cela. 89% des échecs (départ du collaborateur moins d'un an après avoir rejoint l'entreprise) seraient directement liés aux compétences comportementales contre seulement 11% pour les compétences techniques.

Ce qui explique ces échecs est directement lié à notre thématique : il est beaucoup plus simple d'évaluer les compétences techniques comme la capacité de maîtriser un logiciel que d'évaluer un soft skill comme l'esprit d'équipe.

 

3 - Comment évaluer les soft skills ?

 

Premièrement, les soft skills sont difficiles à identifier et évaluer car il s'agit de compétences qui ne peuvent être observées que dans des mises en situation.

Il est difficile d'avoir une réponse de qualité à des questions comme "comment gérez-vous votre stress ?" ou encore "avez-vous l'esprit d'équipe ?" et de se baser sur du déclaratif.

Malheureusement c'est encore très largement la norme aujourd'hui, les candidats sont donc jugés sur leur capacité à se vendre en entretien.

Deux personnes sont assises à une table et font un entretien d'embauche.

En revanche, des outils et des méthodes existent, ou apparaissent, pour évaluer les soft skills et objectiver l'évaluation des candidats.

Depuis 20 ans, des plateformes web ont vu le jour. Elles proposent généralement des tests psychométriques sous la forme de questionnaires en ligne, qui intègrent la personnalité, la motivation ou encore le raisonnement et en font découler une analyse des soft skills.

La meilleure offre sur le marché reste celle des Assessment Centers, les Rolls Royce de l'évaluation, mais qu'est ce qu'un Assessment Center ?

L'Assessment est considéré par les experts du Recrutement comme la technique d'évaluation la plus fiable. Il s'agit de mettre en situation les candidats à travers divers tests psychométriques et des mises en situation.

C'est une approche qui se base sur ce que font réellement les candidats et non pas sur des diplômes ou des déclarations.

Les principaux inconvénients liés aux Assessment Centers sont la logistique et leurs coûts puisqu'il s'agit de coordonner en présentiel plusieurs candidats et recruteurs.

Cette approche performante est donc surtout réservée aux entreprises qui en ont les moyens, et elle semble devenir de moins en moins adaptée, avec la digitalisation du monde professionnel.

Yuzu utilise les dernières technologies du Jeu Vidéo, voici une image qui représente une simulation de jeuxImage extraite d'un scénario Yuzu

En réponse à cela, une nouvelle génération d'acteurs est en train d'émerger, offrant une solution couplant les méthodes des Assessment Centers et l'agilité qu'offre le digital. 

 

Découvrez le modèle Yuzu

 

Après plusieurs années de R&D avec des chercheurs en Psychologie et en Neurosciences, nous avons imaginé Yuzu : un Assessment Center nouvelle génération, spécialisé dans l'évaluation des savoir-être (les fameux soft skills).

Avec Yuzu, les talents sont plongés en immersion dans des mises en situation développées avec les dernières technologies du Jeu Vidéo.

Les évaluations, quant à elles, sont accessibles à tous les profils grâce à des commandes simplifiées et aux technologies cloud (il suffit d’un ordinateur et d’une connexion internet pour se faire évaluer).

 

 


Evaluez les soft skills de vos candidats avec Yuzu
 

Les avantages de notre solution :

  • Une expérience candidat exceptionnelle pour booster votre marque employeur ;
  • Une solution accessible à tous pour assurer l’égalité des chances ;
  • Un outil d’aide à la décision pour détecter et valoriser les savoir-être.

 

Que ce soit pour vos processus de recrutement ou de mobilité interne, nous transformons l’assessment des soft skills en un moment fort et ludique.

 

En résumé 

 

La mise en situation est l'élément clé de l'évaluation des soft skills.

Que vous les réalisiez en présentiel ou dans un processus plus digitalisé, elles vous permettront de constater concrètement le potentiel du candidat dans une situation donnée.

Si les pratiques qui ont fait leurs preuves depuis des années ne se sont plus forcément adaptées aux besoins des équipes RH, de nouveaux acteurs technologiques émergent sur les mêmes standards de service, tout en y ajoutant une dimension ludique non négligeable pour la marque employeur.

Pour compléter votre analyse au-delà des soft skills, nous avons répertorié 3 autres méthodes pour évaluer le potentiel des candidats.